Créons la démocratie !

Ces élections régionales ont démontré une nouvelle fois que la démocratie représentative en France est à bout de souffle. Malgré un regain de participation au second tour pour « faire barrage au Front national », les scores ne sont pas flamboyants. La peste brune a permis un tour de force extraordinaire : faire passer à la trappe ce pour quoi on vote (les programmes politiques) et créer des alliances incongrues avec une gauche écolo-radicale qui a rallié sans problème le gauche libérale du PS. Pendant ce temps, les citoyens qui n’attendent plus rien de leurs élus, fabriquent leur laboratoire démocratique. Lire la suite

Élections régionales : ces candidats qui vous laisseront sans voix !

Ce dimanche 6 décembre 2015 marque le premier tour des élections régionales dans un contexte singulier qui est celui de l’état d’urgence. Ces derniers jours, les candidats ont poussé leurs militants à faire vivre une campagne qui ne semblent intéresser qu’eux-mêmes. La lutte des places est en marche ! Et ces candidats se font généreux en promesses pour appâter l’électeur en mal de sensations démocratiques. Mais attention, le discours est bien éloigné des actes. Petit tour d’horizon de ces candidats qui veulent votre voix pour mieux vous bâillonner ensuite.

Lire la suite

État d’urgence à Montpellier : consomme et tais toi !

Les samedi 28 et dimanche 29 novembre 2015 doivent être les jours phares de la mobilisation citoyenne sur les questions climatiques. Paris, Johannesburg, Berlin, Sydney, Ottawa, Barcelone, c’est aux quatre coins de la planète que s’organise la Marche mondiale pour le climat. Une pression populaire nécessaire à la veille de l’ouverture de la COP21. Malheureusement les attentats qui ont frappé la capitale le 13 novembre dernier ont largement terni le paysage et abasourdi plus d’un citoyen. Après un deuil nécessaire, les organisations ont tout de même souhaité poursuivre la mobilisation en insistant sur le vivre-ensemble. C’était sans compter le coup de grâce législatif du gouvernement noircissant encore le tableau. En effet, quelques jours après les événements tragiques, députés et sénateurs votent la prolongation de l’état d’urgence pour trois mois, renforçant par la même les pouvoirs policiers. Le Premier ministre, Manuel Valls lâchera même : « On doit parfois restreindre nos libertés pour assurer la sécurité des Français ». Peu de temps après le couperet tombe, la marche parisienne est interdite et il en sera de même dans toutes les villes : Toulouse, Pau, Bordeaux, La Rochelle, Rennes ou encore Montpellier où la nouvelle est arrivée par communiqué de presse de la préfecture à moins de quatre jours de la manifestation. Lire la suite

Pour un état d’urgence démocratique et social !

« Ce gouvernement, je le caractérise d’un mot : la police partout, la justice nulle part. » La citation de Victor Hugo garde son entière actualité aux lendemains des attentats qui ont frappé Paris. Le gouvernement a décidé d’abuser de l’état d’urgence menaçant les libertés fondamentales qui sont pourtant le ciment de la République. Plus que jamais, les citoyens doivent avoir libre cours à l’expression pour, collectivement, réfléchir et débattre dans le désastre social qui secoue le pays depuis de trop nombreuses années. Lire la suite

Précarité énergétique, vite une couverture sociale en Languedoc-Roussillon !

En Languedoc-Roussillon, une des régions les plus pauvres de France, l’arrivée de l’hiver rime avec facture trop chère pour des milliers d’habitants en situation de précarité énergétique. Si le climat plutôt clément au bord de la Méditerranée diminue l’utilisation du chauffage, dans les terres, la situation est alarmante. Gaz, électricité, fioul sont devenus des denrées hors de prix pour celles et ceux, trop nombreux, qui ont des fins de mois difficiles comme le confirme une étude de l’Insee. Lire la suite

Manifestation pour l’occitan à Montpellier, une langue électorale bien vivante !

Les élections régionales 2015 approchent, et nombreux sont les candidats à voir la victoire des indépendantistes catalans en Espagne de septembre dernier comme un exemple. Même si la situation est très différente dans la région Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon, ce scrutin a permis de montrer la capacité de mobilisation des régionalistes, si bien que l’élection locale s’est transformée en un référendum pour ou contre l’indépendance de cette autonomie espagnole. Ici rien de tout cela mais la présence d’une niche occitaniste galvanisée par ce résultat voisin et donc prête à voter en masse dans la nouvelle grande région n’a pas laissée indifférents les prétendants à la tête du conseil régional. Alors que l’abstention s’annonce une nouvelle fois très élevée et que les mouvements politiques peinent à mobiliser, chaque communauté capable de créer une dynamique et de rapporter des voix fait office de pépite pour les différentes têtes de listes. Pour elles, l’événement à ne pas manquer était la grande mobilisation pour l’occitan du 24 octobre dernier à Montpellier. Comme on pouvait le prévoir, tout le gratin était présent. Lire la suite

La préfecture et la mairie de Montpellier s’attaquent à la liberté d’expression !

Ce samedi après-midi, le comité BDS 34 organisait un rassemblement pour la liberté d’expression. Au cœur de leur revendication : le droit de tenir leur stand d’information sur la cause palestinienne, ce qui n’était pas du goût du préfet de l’Hérault et du maire de Montpellier qui interdisent leur expression. Aujourd’hui, les deux hommes viennent de franchir le Rubicon. Pas de roses sans épines ! a assisté à un déferlement de violence des forces de l’ordre sur des militant-e-s de la liberté d’expression. Lire la suite

Élections régionales : les pauvres citoyens !

Chaque liste pour les élections régionales en Midi-Pyrénées/Languedoc-Roussillon est actuellement en négociation interne avec ses partenaires pour répartir les candidats. La lutte des places prend le pas sur le fond politique, lequel n’est pour l’instant pas véritablement mis en avant par les têtes de liste. À moins de trois mois du premier tour, la campagne promet d’être une bagarre de communication évacuant les vrais enjeux du territoire fusionné. Pourtant, la pauvreté et ses conséquences font partie des thèmes primordiaux dans la conjoncture actuelle. Pas de roses sans épines ! décortique la vie sociale de la nouvelle région. Lire la suite