Créons la démocratie !

Ces élections régionales ont démontré une nouvelle fois que la démocratie représentative en France est à bout de souffle. Malgré un regain de participation au second tour pour « faire barrage au Front national », les scores ne sont pas flamboyants. La peste brune a permis un tour de force extraordinaire : faire passer à la trappe ce pour quoi on vote (les programmes politiques) et créer des alliances incongrues avec une gauche écolo-radicale qui a rallié sans problème le gauche libérale du PS. Pendant ce temps, les citoyens qui n’attendent plus rien de leurs élus, fabriquent leur laboratoire démocratique. Lire la suite

Élections régionales : ces candidats qui vous laisseront sans voix !

Ce dimanche 6 décembre 2015 marque le premier tour des élections régionales dans un contexte singulier qui est celui de l’état d’urgence. Ces derniers jours, les candidats ont poussé leurs militants à faire vivre une campagne qui ne semblent intéresser qu’eux-mêmes. La lutte des places est en marche ! Et ces candidats se font généreux en promesses pour appâter l’électeur en mal de sensations démocratiques. Mais attention, le discours est bien éloigné des actes. Petit tour d’horizon de ces candidats qui veulent votre voix pour mieux vous bâillonner ensuite.

Lire la suite

La préfecture et la mairie de Montpellier s’attaquent à la liberté d’expression !

Ce samedi après-midi, le comité BDS 34 organisait un rassemblement pour la liberté d’expression. Au cœur de leur revendication : le droit de tenir leur stand d’information sur la cause palestinienne, ce qui n’était pas du goût du préfet de l’Hérault et du maire de Montpellier qui interdisent leur expression. Aujourd’hui, les deux hommes viennent de franchir le Rubicon. Pas de roses sans épines ! a assisté à un déferlement de violence des forces de l’ordre sur des militant-e-s de la liberté d’expression. Lire la suite

Montpellier fait sa fête au climat !

Alors que la tenue de la COP21 (Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques de 2015) à Paris approche, le dérèglement climatique prend de plus en plus de place dans les débats de société et devient un sujet incontournable. Montpellier n’y fait pas abstraction et deux visions s’y côtoient. D’un côté, la mairie et la métropole gérées par Philippe Saurel, ont vite sauté dans le train gouvernemental de la COP21. Direction la « croissance verte » ! De l’autre, des associations et des collectifs font pression sur les décideurs et sont bien résolus à changer concrètement et localement les choses. Le choc thermique entre les deux camps était inévitable et c’est pendant le week-end du 26 et 27 septembre dernier que s’est matérialisé ce gouffre séparant les paroles des actes. Le samedi se déroulait le festival institutionnel « Refaisons le Climat » tandis que le dimanche était le jour du festival des alternatives citoyennes, Alternatiba, dans le quartier populaire de La Paillade. Deux jours, deux lieux, deux philosophies et surtout un gros questionnement pour les habitants : « Pourquoi deux événements similaires à un jour d’intervalle ? » Lire la suite

Élections régionales : l’obsolescence citoyenne programmée !

Pour les élections régionales de décembre prochain, les candidats se sont parés de leurs plus beaux atours pour emmener dans leur parade amoureuse « les citoyens ». Mieux, ils revendiquent même des listes avec des « citoyens » 100% pur jus à l’intérieur ! Mais, à traîner au buffet des appareils politiques sur le déclin, le breuvage reste amer. La liste de Gérard Onesta d’Europe Écologie-Les Verts est un cas d’école. Pas de roses sans épines ! a mis la main sur le document interne expliquant l’ensemble de la stratégie et de la répartition des places. Et à cette lecture, on apprend que les apparatchiks se sont juste fardés de citoyenneté. Lire la suite

Élections régionales : la fabrique des citoyens !

Les 6 et 13 décembre prochains, nous serons appelés aux urnes pour élire le Conseil régional de la nouvelle région fusionnée Midi-Pyrénées-Languedoc-Roussillon. La campagne va véritablement prendre son envol courant septembre. Cette dernière élection avant les présidentielles de 2017 sonne un peu comme une répétition générale des forces en présence. Avec le désaveu des organisations politiques, lesdites forces sont quelques peu bousculées et peinent à ramener les électeurs vers eux. Les partis politiques ont mis à profit la période estivale pour élaborer leurs stratégies. Et on dénote un regain d’intérêt pour « les citoyens » qui seraient accueillis à bras ouverts sur les listes. À y regarder de plus près, les partis se sont recyclés en parfaite fabrique de citoyens ! Lire la suite

La Mogère : gare aux imposteurs !

Avec les élections départementales, le débat autour de la construction d’une seconde gare à Montpellier a été ranimé. La secrétaire nationale d’Europe écologie les verts (EELV), Emmanuelle Cosse, le maire de Grabels et membre du bureau national du Parti de gauche (PG), René Revol, le député européen, José Bové, le député du Gard, Christophe Cavard, l’ancien conseiller général de l’Hérault, Christian Dupraz : tous ont dit leur refus de voir sortir de terre la Gare Sud de France, aussi dite gare de la Mogère. Durant cette campagne l’intégralité des binômes d’EELV et du Front de Gauche ont axé leurs programmes autour de cette problématique. Pas de roses sans épines profite donc de ce coup de projecteur pour faire le point politique, citoyen et médiatique sur le sujet. Lire la suite

Canton 1 : À l’assaut des quartiers populaires !

Les 22 et 29 mars prochains auront lieu les élections départementales. A cette occasion la ville de Montpellier a été divisée en cinq cantons. Pas de roses sans épines a décidé d’analyser et de décrypter la situation politique sur chacun de ces territoires électoraux, à commencer par le premier. Le canton Montpellier I, aussi 15e canton de l’Hérault, comprend les quartiers suivants : La Paillade, Les Hauts-de-Massane, Mosson, Alco, Celleneuve, Le Petit-Bard, La Pergola, Les Cévennes, Malbosc et la commune de Grabels. Nombre de ces quartiers sont en zone prioritaires, c’est-à-dire que plus de la moitié de la population résidente se situe en dessous du plafondIMG_4897 de 11 600€ par an. Dans ces territoires souvent délaissés ou livrés à eux-mêmes le département joue un rôle essentiel dans le domaine de la culture, du social, du sport ou encore de la santé. Les nombreuses structures du conseil départemental sur le canton en témoigne (Hérault Habitat, Pierrevives, Halles de sport). Mais qui sont donc les candidat-e-s en lice pour siéger au 1000, rue d’Alco ? Petit tour d’horizon.

Lire la suite