2015 : voeux pour une autre militance

Les auteurs de ce blog prennent part à une réflexion collective autour du militantisme politique. Nous avons milité au sein d’un parti et nous nous sommes confrontés, comme beaucoup, à la rigidité de la structure au seul profit de quelques uns et au détriment du fond politique. Nous avons déjà expliquer notre départ de cette organisation ici. Il nous semble important de partager la réflexion ci-dessous pour que vive une « autre militance ».

« Nous, militants du quotidien, souhaitons tous nos vœux 2015 pour une autre militance.

Nous faisons le constat lucide et sans aucune amertume que le parti politique conçu comme une armée de militants, la base, qui suit le chef n’est plus à la hauteur de la crise sociale, écologique et démocratique que nous traversons. L’effet de structure hiérarchique sclérose l’énergie militante et l’organisation prend le pas sur les idées. Alors, le fond politique est banni et la bataille pour garder son pré carré interne devient l’obsession. Pire, cela se fait dans une apparente démocratie qui n’est qu’un leurre cachant le jeu bien rôdé d’apparatchiks tout puissants. Le militantisme du XXIème siècle ne peut plus composer avec ces organisations pyramidales où des petits groupes, par leur connaissance ancestrale des rouages de parti, verrouillent et tuent toute émergence d’un militantisme sincère.

Beaucoup analyseront ce fait par le prisme des institutions de la Vème République. Cette République du Président-Monarque ouvre effectivement l’appétit des Princes de parti. Et une reproduction systémique s’opère.

Mais le problème est plus vaste. Car, un parti politique c’est une structure mais aussi des hommes et des femmes. Et ce sont bien ces dernier-e-s qui font la première. Tout est question de volonté politique ! L’organisation et les statuts ne vivent pas par et pour eux-mêmes mais sont réfléchis et ont un but. Le verrouillage en est un parmi tant d’autres.

Dans l’Hérault, il faut ajouter une particularité locale : la mise en place et l’enracinement d’un système clientéliste qui a irrigué toutes les institutions et instillé des pratiques douteuses jusqu’au plus profond des organisations. Cette logique se reproduit sans cesse où des « sans étiquette » autoproclamés remportent des élections atomisant ainsi des partis politiques qui ne tardent pas à devenir complaisants. Les forts taux d’abstentions des dernières élections marquent une fois encore le dégoût et l’éloignement du citoyen de la chose politique. C’est grâce à cette abstention massive que les barons règnent en maître. Puis, les ennemis d’hier deviennent les courtisans d’aujourd’hui. La boucle est bouclée. Et le fond politique est évacué.

En ces temps troublés où les mots et les valeurs sont galvaudés, où les extrémismes et leurs idées nauséabondes font l’actualité, où l’émotion l’emporte souvent sur la réflexion, nous appelons de nos vœux à une autre militance ! Notre boussole garde le cap de la République et son universalisme. A nous, tous ensemble, de renouer avec un mode d’action où chacun-e trouve sa place, où l’horizontalité des prises de décision est effective, où les étiquettes laissent la place aux individus et au contenu pour un renouveau du collectif.

Nous ne poserons ici aucun cadre précis car il n’y a pas de solution préconçue. Tout doit se construire en commun : transition écologique, partage des richesses, nouvelles institutions, démocratie participative, tout est politique ! Citoyens ne soyez plus spectateurs, devenez acteurs. Militants, trop d’énergie dépensée à batailler dans nos chapelles. C’est dans et pour la société qu’il faut agir !

Bonne année militante.

Signataires :

Jack Alanda, Celine Assier, Rachela Attina, Michelle Aversa, Jérôme Audureau, Annie Bringues, Roland Bruno, Julien Chorto, Hugo Daillan, Sergio Diaz, Valérie Duviol, Daniel Fleury, Pierre Frutos, David Garcia, Jacques Gleyse, Michelle Godard, Laurent Jamain, Carole Joly, Gaelle Le Meur, Simone Lopez, Fatiha Mameche, François Maillard, Jerôme Medeville, Jean-Pierre Nègre, Michèle Noé-Tazi, Franck Paris, Denis Pèbre, Patricia Piovi, Paul-Marie Queste, François Rodriguez, Gérard Saez, Gilles Sainati, Nicolas Séné, Guillaume Surroca, Jean-Paul Tourret, Pascal Villalba

Si vous souhaitez être signataire : autremilitance@gmail.com »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s