Partenariat public privé

Les partenariats public privé (PPP) sont une aubaine pour les entreprises privées qui gardent la main sur les services publics. Reportage avec les contrats publics de l’eau.

La métropole de Montpellier se gargarise d’avoir fait baisser le prix de l’eau en créant une régie publique. Une propagande qui cache mal la réalité : les multinationales restent comme un poison dans l’eau de la ville. Retour sur les pratiques douteuses de Veolia et consorts avec les partenariats public-privé révélées par le film Water makes money.

3 réflexions sur “Partenariat public privé

  1. En matière de partenariat public privé, SNCF réseau avec la bénédiction de Montpellier Méditerranée Métropole et de la Région Montpellier Languedoc-Roussillon fait très fort sur le contournement ferroviaire Nîmes Montpellier (bienvenu pour que les trains de fret qui l’emprunteront laissent plus de place aux TER et trains de grande ligne non TGV sur la ligne classique) en confiant, en sus de la réalisation de la ligne à Oc Via, la conception, la réalisation, la gestion et l’entretien de la durablement inutile gare TGV Montpellier Sud de France (implantée à la Mogère en zone submersible à plus d’une 1/2 heure par un tram dont la ligne resterait à prolonger ) à la SAS Gare de la Mogère majoritairement possédée par une filiale luxembourgeoise du groupe financier hollandais « DIF » avec des promoteurs immobiliers (dont Icade Promotion, filiale de la Caisse des Dépôts, ayant sa propre cotation en Bourse). Des procédures contre ce contrat de partenariat sont engagés devant le tribunal administratif et le conseil d’Etat depuis août 2015 par Attac Montpellier et l’ASSECO CFDT LR, qui, (avec le soutien d’Agir pour l’Environnement) ont réussi une levée de fonds par internet pour couvrir principalement les honoraires d’avocat), avant que René Revol (maire de Grabels et vice-présient de Montpellier Méditerranée Métropole) et la Fédération Nations les Associations d’Usagers des Transports se sont engagés dans ces actions. Le Collectif Anti-gare de la Mogère vient de recevoir de la Président de Région Carol Delga une réponse partiellement positive à son courrier du 24 janvier pour ce qui est d’un rendez-vous avec Jean-Luc Gibelin, chargé de la mobilité et des infrastructures de transports. En faisant annuler le contrat de partenariat entre SNCF Réseau et la SAS Gare de la Mogère, les opposants engagés dans une action contentieuse devant la justice administrative agissent pour que les TGV qui emprunteraient la CNM desservent Montpellier Saint-Roch grâce au raccordement de Saint-Brès.
    Pour plus d’informations consulter garetgv.free.fr

    Plan coralament,

    J'aime

  2. Pingback: L’intérêt public livré aux intérêts privés en toute opacité Le scandale des Partenariats Public-Privé | Terrains de Luttes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s