Gratuitement et pour tous, un MOOC place la botanique à portée de clic !

Non « MOOC » n’est pas le petit nom du dernier pot de fleur d’Ikéa. En anglais, l’acronyme de « massive open online course », le MOOC est une formation en ligne ouverte à tous. Et cette année la famille des cours en ligne s’agrandit puisque le MOOC Botanique pour « apprendre à reconnaître les plantes » fait son apparition sur la toile ! Réalisé par le réseau des botanistes francophones Tela Botanica, basé à Montpellier, cette initiation 2.0 s’inscrit dans le cadre du projet Floris’Tic dont le but est de promouvoir la botanique à l’ère numérique. Pour opérer cette mutation technologique, les sciences du végétal peuvent compter sur une pléiade d’organisations telles que le CNRS, l’Université de Montpellier ou encore l’INRA. Les MOOC s’inscrivent pleinement dans cette métamorphose virtuelle et permettent de partager des connaissances avec un public nombreux et très diversifié : « du grand public amateur de nature et de jardinage, aux professionnels travaillant dans l’environnement, l’agriculture, les espaces verts, l’apiculture, la foresterie, etc. », explique Tela Botanica dont le MOOC débute en septembre 2016.

Le savoir au bout du fil

Les MOOC sont une petite révolution dans la manière de diffuser le savoir, en effet de part leur support virtuel ils s’attardent à limiter les prérequis nécessaires pour suivre les formations. En ce qui concerne le MOOC Botanique de Tela Botanica, l’inscription se fait sans conditions d’âge, de diplômes, de situation ou de moyens, le seul paramètre indispensable étant d’avoir un accès à Internet et de pouvoir y consacrer « 2h/semaine minimum », annonce le réseau des botanistes.IMG_8900 D’après Wikipédia « il peut arriver que plus de 100 000 personnes soient réunies pour un cours », une façon de se rapprocher de l’égalité d’accès à l’éducation, une notion qui fait souvent défaut dans la vie réelle. Avec le MOOC Botanique la nationalité non plus n’est pas un frein à l’apprentissage, puisque parmi les 20 000 inscrits se trouvent des habitants du Brésil, du Kenya, d’Inde, de Nouvelle-Zélande et même d’Irak. Il en va de même sur le territoire français : les campagnes isolées ne sont pas lésées par rapports aux grandes métropoles comme Montpellier, où 300 personnes ont d’ailleurs déjà fait la démarche pour suivre le cours.

Du haut niveau en haut débit

« Je pense qu’il faut connaitre notre environnement pour mieux le protéger. Je suis passionnée par le monde végétal et je suis frustrée de ne pas savoir reconnaître les plantes quand je me promène. Je dois identifier des plantes dans mon boulot mais j’ai des difficultés », débute le clip promotionnel du MOOC Botanique tourné au Domaine de Restinclières ainsi qu’à la serre tropicale du Zoo de Montpellier. Si vous êtes dans les mêmes situations alors ce MOOC est fait pour vous ! Bien qu’accessible et destiné aux débutants, le cours tentera de s’attaquer à des sujets plus ou moins complexes que sont la description d’une plante, la compréhension de leur reproduction, l’exploration de leur interactions avec le milieu ou encore la création d »un herbier et l’utilisation d’une Flore, « la bible des botaniste »Animé par 14 experts venant de divers organismes et pays, le cours n’en sera que plus complet et approfondi. Parmi eux se trouve les montpelliérains Pierre Cellier, responsable scientifique à Tela Botanica, Thomas Couvreur, chargé de recherche à l’IRD ainsi que Thibaut Suisse, médiateur scientifique aux Écologistes de l’Euzière. En bref, « tous les ingrédients sont ici réunis pour un cours de grande qualité dont vous allez pouvoir profiter ! », insiste Tela Botanica

Plus qu’un spectateur, un acteur !

Tout au long des 7 semaines de ce cours en ligne, les internautes seront bien plus que de simples individus anonymes zieutant les vidéos mises à disposition. En effet les inscrits seront invités à faire vivre le MOOC via des forums pour échanger avec les autres participants et les intervenants.IMG_8921 De plus ces derniers auront accès à des ressources pédagogiques et pourront s’entraîner via des jeux et des quiz tel que The Plant Game  dont une version sera spécialement créée pour le MOOC. Côté plein air, le cours proposera des activités pratique à réaliser en pleine nature mais également des exercices sur le terrain organisés par Tela Botanica pour « toucher, sentir, observer et photographier les plantes » : « la botanique ça se pratique » ! Enfin le MOOC se clôturera par une attestation de formation à destination des participants qui l’auront suivi dans son intégralité.

Le MOOC débute le 5 septembre 2016 et la date butoire des inscriptions est le 6 novembre 2016. Pour vous lancer dans l’aventure, c’est ici !

Une réflexion sur “Gratuitement et pour tous, un MOOC place la botanique à portée de clic !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s