L’Histoire des plantes méditerranéennes au fil de la Mosson

Le jeudi 21 mai, à l’occasion de la Fête de la Nature, l’association Eco-Sciences Mosson invitait les montpelliérains à venir assister à l’inauguration de la nouvelle version du sentier REVE (REvalorisation et reVegetalisation des espaces verts) qui serpente entre les berges de la Mosson et la médiathèque Jean-Jacques Rousseau. Un parcours pédagogique en cinq étapes pour retracer l’histoire de la végétation méditerranéenne depuis la fin de la dernière glaciation, il y a 10 000 ans, jusqu’à nos jours. Lire la suite

A Montpellier, le « renouveau » du Peyrou se fait attendre !

En avril dernier, Philippe Saurel, sous sa casquette de maire de Montpellier avait convoqué la presse pour la “présentation des futurs aménagements du jardin du Peyrou”.  Il faut dire que ce monument dominant la ville a bien besoin d’une seconde jeunesse. Mais loin de « retrouver toute sa splendeur », la place royale est victime du manque de projet politique de la municipalité, de son refus d’implication citoyenne réelle ainsi que d’une hypocrisie politicienne qui carbure à la communication. Trois tares qui semblent coller à la peau du maire-président. Lire la suite

Il y a 10 ans le Languedoc-Roussillon disait un grand NON à l’Europe de la finance

Il y a dix ans, en 2005, se déroulait en France un référendum sur le traité établissant une constitution pour l’Europe (TCE) aussi nommé traité de Rome. Malgré un soutien des grands médias nationaux etRésultats_référendum_constitution_européenne de la quasi totalité des partis politiques pour le « oui », c’est bien le « non » qui est arrivé en tête du scrutin avec 54.67% le soir du 29 mai. Le même résultat sera constaté aux Pays-Bas trois jours plus tard (61.6% contre) tandis que d’autres pays comme l’Allemagne ou la Grèce se sont contentés d’une ratification parlementaire. Ce « non » sera synonyme de l’abandon (provisoire) du TCE mais aussi de la fin des référendums en France. Véritable revers pour la classe politique dirigeante et événement marquant le début d’une Union européenne (UE) construite sans le peuple, le vote sur le TCE retrouve dix ans après un écho retentissant avec l’actualité grecque et mérite que l’on s’y replonge d’un point de vue local. Lire la suite